en cours de productionTransfomateur.org

Dispositif cross média

Ils forment la première génération numérique. Est-ce que pour eux les questions classiques de construction de l’identité, de rapport à l’autorité, de gestion des relations interpersonnelles, de relation aux savoirs se posent en des termes différents de leurs aînés ? C’est en tout cas ce que l’on est en droit de supposer lorsqu’on est convaincu qu’Internet constitue une révolution globale pour la plupart des sociétés développées. Qu’en est-il exactement ? En quoi cette génération est-elle en train d’expérimenter des mutations importantes ? Comment se construit-elle ? C’est à toutes ces questions que s’intéresse le projet Transformateur.org en donnant la parole aux Y eux-mêmes.

la démarche

Le projet Transfomateur.org a été élaboré
avec les objectifs suivants

Recueillir la parole d’une génération, à partir de la notion d’autoportrait. Identifier ses croyances, ses rêves, ses peurs, ses interrogations et rendre accessibles ces éléments d’une mémoire vivante au plus grand nombre.

Créer une oeuvre cross-média
avec et pour la génération Y

Mettre en scène leur rapport au monde avec ce qui constitue leurs outils privilégiés. Favoriser l’expression et la création à partir d’un espace virtuel dédié avec la possibilité de publier du contenu mais également d’en télécharger pour pouvoir le diffuser au sein de sa « tribu », de son groupe.
L’interactivité qui va être proposée par webcam ou appareil photo interposés sera réservée aux Y, c’est-à-dire exclusivement aux membres de cette génération. Les contenus seront modérés et répondront à une charte déontologique.

geny01

Analyser les implications et impacts du projet en terme de dialogue transgénérationnel: qu’avons-nous à apprendre des Y? Les jeunes ont un rapport tout à fait spécifique à la société, à la consommation, aux marques, à la politique, aux médias, etc., en grande partie façonné par les technologies numériques. Mark Prensky, enseignant et chercheur américain, les a baptisés les « Digital Natives » (natifs numériques). Par cette expression, Prensky a cherché à décrire l’avènement, dans le système éducatif américain, d’une nouvelle génération pour laquelle le numérique est un territoire « natif » dont ils seraient les « autochtones ». Leurs aînés seraient donc des « immigrants numériques », qui ne maîtriseraient les technologies qu’au prix d’un effort d’adaptation. « Qu'est ce que la technologie ? C'est ce que le fils enseigne à son père ». Les anciens ne sont donc plus les seuls garants du savoir dans un monde où tout va très vite.

De L’intime à l’ex-time1 : les NTIC au service d’une nouvelle estime de soi.
Les nouveaux réseaux sociaux reconfigurent le rapport entre extimité et intimité et peuvent ainsi poser problème. Le désir d’extimité ne se révèle que si le désir d’intimité est satisfait. Si l’intimité de chacun n’est pas assurée comme il le souhaite dans les nouveaux réseaux, le désir d’extimité qui s’y manifeste sera mis en veilleuse.
C’est pourquoi la collection d’autoportrait qui est une fenêtre sur l’intime des jeunes qui se livrent face à une caméra dans la cabine du Transfo’Mateur autorise par sa dissémination à travers les nouveaux réseaux sociaux la possibilité d’un extime qui fera sens sur des thèmes par définition sensibles comme celui de l’identité sexuelle par exemple.

geny02

generation Y

fond-01